B. C. de la Cour Suprême de la règle de Huawei exécutif du dossier d’extradition mercredi

La cour dit que la Justice Heather Holmes va libérer ce mercredi sa décision sur la question de la double incrimination.

La B. C. de la Cour Suprême sera communiqué une décision clé de la semaine prochaine dans le dossier d’extradition de Huawei exécutif Meng Wanzhou.

La cour dit que la Justice Heather Holmes va libérer ce mercredi sa décision sur la question de la double incrimination.

Les arguments juridiques sur la double incrimination centre qu’Meng est accusé aux États-unis serait un crime au Canada.

La décision pourrait conduire à sa libération ou elle pourrait commencer un nouveau cycle d’arguments juridiques, y compris si son arrestation à l’aéroport de Vancouver en décembre 2018 était illégale.

Les États-unis ont lui reproche de fraude sur les allégations, elle a violé les sanctions Américaines contre l’Iran, elle et les Chinois des télécommunications géant ont refusé.

Ses avocats ont fait valoir à la cour de rejeter le cas parce que le Canada a rejeté des sanctions similaires, tandis que la Couronne a déclaré que le rôle du juge est de déterminer s’il y a des preuves de fraude.

L’arrestation de Meng, la fille du fondateur de Huawei, a suscité un contentieux diplomatique entre le Canada et la Chine.

B.C. Supreme Court to rule in Huawei executive's extradition case on Wednesday

Huawei chef de la direction financière Meng Wanzhou, après une courte séance de la matinée qui s’est terminée au quatrième jour du procès dans son extradition, les feuilles de la Cour Suprême de la colombie-Britannique avec son détail de sécurité le 23 janvier 2020, à Vancouver, en colombie-Britannique.

NE MACKINNON /

AFP via Getty Images

Share Button
Previous Article
Next Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *