Britanno-Colombiens boire moins pour la première fois en près d’une décennie

British Columbians drinking less for the first time in nearly a decade

Britanno-Colombiens encore boire plus que la plupart des Canadiens, mais ils ne boivent pas autant que ils ont utilisé pour.

Britanno-Colombiens encore boire plus que la plupart des Canadiens, mais ils ne boivent pas autant que ils ont utilisé pour.

Pour la première fois en près d’une décennie, la consommation d’alcool dans la province a diminué, selon les nouveaux chiffres de l’Université de Victoria, l’Institut Canadien pour l’Utilisation d’une Substance de la Recherche.

La consommation d’alcool a été à la hausse dans B. C. depuis 2013, mais l’Institut derniers chiffres, publiés jeudi, montre un plongeon dans la consommation par habitant de l’alcool, passant de l’équivalent de 9.44 de litres d’éthanol absolu en 2017-18 à 9,35 litres en 2018-19.

Directeur de l’institut de Tim Stockwell a souligné la liqueur de réformes de l’économie et que deux explications possibles pour la diminuer.

“Il y a eu une augmentation relative de la B. C. de la population, mais seulement d’expliquer la réduction, si l’augmentation des groupes impliqués qui buvaient moins, comme les personnes âgées ou les personnes provenant de régions dans le monde qui ont tendance à consommer moins d’alcool”, dit-il. “Je le vois plus comme une stabilisation de l’incidence de la liqueur de réformes qui a commencé à être introduit au début de 2014 et peut-être un léger ralentissement de la croissance de l’économie.”

B. C. est à peine sur le chemin pour devenir un sèche de la province. Britanno-Colombiens encore boire plus que la moyenne nationale, selon Statistique Canada, qui estime que les Canadiens en 2018 bu 8.2 litres d’alcool absolu par personne de plus de 15 ans.

Suivez @harrisonmooney

Share Button
Previous Article
Next Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *