Canuck Loui Eriksson critiques de l’entraîneur commentaires ‘exagérées’

« Moi et Travis (Vert) en ont parlé et je pense que nous sommes sur la même page. J’ai beaucoup de respect pour Travis et je pense qu’il est un bon entraîneur »

Loui Eriksson est “sur la même page”, comme son entraîneur-chef, et se dit qu’il va jouer n’importe quel rôle lui est demandé pour cette saison à venir.

“Je pense qu’il ai exagéré un peu,” le vétéran ailier a déclaré mercredi à propos de la réaction aux commentaires qu’il a fait en Mai à une suédoise de hockey site web sur l’état de ses relations avec les Canucks de coach Travis Vert.

Parlant à la presse avant de l’annuel Jake Milford la Charité Invitation au Tournoi de Golf au Northview de Golf et Country Club de Surrey — produit de la prise en charge des événements les Canucks pour les Enfants de Fonds Eriksson a déclaré que ses commentaires n’étaient pas destinés à montrer un manque de respect envers son entraîneur, et qu’il a été tout simplement de répondre à une question honnêtement.

“Moi et Travis en ont parlé et je pense que nous sommes sur la même page,” dit Eriksson. “J’ai beaucoup de respect pour Travis et je pense qu’il est un bon entraîneur.”

La question, dit-il, a mis l’accent sur la façon dont beaucoup de succès qu’il a eu à jouer pour l’équipe nationale suédoise, comment il est remarquable de noter qu’il a été capable de continuer à marquer dans le jeu international alors même que son objectif totaux ont séché dans la LNH.

“J’essayais juste d’être honnête”, a déclaré Eriksson, ajoutant qu’il est toujours très heureux de Vancouver.

Canuck Loui Eriksson's critical coach comments 'overblown'

L’entraîneur-chef des Canucks de Travis Green regarde sur le banc pendant un février 2018 match de la LNH au Rogers Arena.

Jeff Vinnick /

NHLI via Getty Images

“Je suis prêt à prendre n’importe quel rôle,” dit-il, mais aussi avoué son manque de marquer le succès a marqué sa confiance à la fois. “Je pense qu’ils savent quel type de joueur je suis. Je peux jouer vraiment bon dans la zone défensive et je peux jouer en haut et en bas de la gamme.

“Je sais quel est le type de joueur que je suis, je peux lire le jeu vraiment bien. Qui a été été comme ça pendant de nombreuses années pour moi et tout ce que je peux faire est de travailler dur et essayer d’aider cette équipe à gagner des matchs et de jouer du mieux que je peux.”

Compte tenu de son manque de production, son gros salaire et les Canucks de salaire-cap de la situation, Eriksson a été soulevé plus d’une fois en tant que candidat pour un commerce. Demandé si il avait été à la recherche d’un métier dans le passé, il a soulevé des objections.

“Il n’a pas été la façon dont il doit avoir été à Vancouver pour moi et j’ai vraiment essayé de travailler dur chaque jeu auquel j’ai joué et tout ce que je peux faire est de simplement essayer de travailler le plus dur lorsque je joue à des jeux,” dit-il. “Si c’était pour parler de l’été, il n’a pas vraiment d’importance … maintenant je me concentre sur le fait de jouer ici et pour cette équipe et d’aider l’équipe autant que je le peux.

“Je sais que je peux jouer dans cette ligue, et je me sens bien en tant que joueur et j’ai beaucoup de bonnes choses à apporter à l’équipe et d’aider l’équipe de la façon que je voulais”, poursuit-il. “J’ai eu beaucoup d’entraîneurs à travers mes années, et parfois vous n’êtes pas d’accord sur certaines choses, et parfois vous êtes d’accord et c’est juste pour avoir une bonne conversation, et je pense que moi et Travis, nous avons eues.”

twitter.com/risingaction

Share Button
Previous Article
Next Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *