Cette Semaine dans l’Histoire: les années 1970: Les Canucks de Vancouver pour un triste début de leur premier repêchage de la LNH

This Week in History: 1970: The Vancouver Canucks get off to a grim start in their first NHL Draft

L’édition inaugurale des Canucks de Vancouver, avant de jouer leur premier match de la LNH sur Oct. 9, 1970 contre les Kings de Los Angeles. Rangée avant (de g à d) de George Gardner, Danny Johnson, Ray Cullen, Lyman D. Walter (Vice-Président), de Orland Kurtenbach, Thomas K. Scallen (Président), Gary Doak, Wayne Maki, Dunc Wilson. La ligne du milieu (de g à d): William Winnett (Vice-Président), Bud Poile (Vice-Président et directeur Général), Mike Corrigan, John Schella, Barry Wilkins, Charlie Hodge, Paul Popiel, Bobby Schmautz, Garth Rizzuto, Hal Laycoe (Entraîneur), Babe Pratt (Asst. Pour le Vice-Président). Rangée arrière (de gauche à droite): Greg Douglas (Directeur des Relations Publiques), Ed Shamlock (Formateur), André Boudrias, Rosaire Paiement, Pat Quinn, Dale Tallon, Murray Hall, Ted Taylor, Bill Gray (Formateur), Miles Desharnais (responsable de la Billetterie). Photo avec l’aimable autorisation de la BC Sports Hall of Fame

PNG

L’expansion équipe a perdu le spin d’un carnaval de la roue deux fois pour le Buffalo Sabres.

Le week-end prochain, le repêchage de la LNH aura lieu au Rogers Arena. Donc, il semblait être un bon moment pour regarder en arrière à la première ébauche les Canucks de Vancouver ont participé, les 10 et 11 juin 1970.

Les Canucks et les Sabres de Buffalo, a récemment été admis dans la NHL, les 13 et 14 équipes de la ligue. Pour remplir leurs listes, il y avait une expansion projet le 10 juin pour les joueurs de l’équipe déjà en place. Mais la seule qui comptait vraiment était l’amateur d’entrée de projet sur juin 11, où en herbe superstar Gilbert Perreault a été le prix.

Le premier tour de la roue a été pour le repêchage d’expansion, la deuxième pour les amateurs de projet. La roue a été numérotés de un à 13, et les Canucks avaient moins de sept ans, le Sabre au-dessus de sept.

“Le premier tour est venu jusqu’à huit, ce qui a donné l’ (Sabres directeur général) de Punch Imlach la première immersion dans l’expansion  » grab bag”, écrit Le Soleil de Hal Sigurdson. “Mais (Président de la LNH, Clarence) Campbell appelé le deuxième tour numéro un, une annonce qui a envoyé (Canucks de propriétaire Tom Scallen) en sautant de sa chaise pour envelopper (entraîneur de Hal Laycoe) dans un exultant embrasser.”

Mais il y avait un problème — Campbell n’avait pas lu le nombre à droite.

“Malheureusement pour les Canucks, de Buffles chef scout Al Millar a plus nettes yeux de Campbell,” Sigurdson écrit. “‘Appellent à tort!  » il a crié. « Ce n’est pas le numéro un, c’est le numéro 11!’”

Campbell fait la correction, et Buffalo a obtenu le premier choix à la fois de l’expansion et de l’amateur de courants d’air. Le Soleil du titre était “les Canucks de Off À Grim Départ dans la LNH.”

Avec le deuxième choix de l’amateur de projet, les Canucks ont réglé pour Dale Tallon, qui a une solide carrière, mais n’était pas un changeur de jeu comme Perreault. Pour choper Tallon, les Canucks ont également adopté plusieurs joueurs qui sont allés à devenir des stars, y compris Darryl Sittler (qui est allé à la huitième), Reggie Leach (troisième) et Rick MacLeish (quatrième).

This Week in History: 1970: The Vancouver Canucks get off to a grim start in their first NHL Draft

Les Canucks de Vancouver meilleur joueur habillé Dale Tallon une photo, le Soleil est de La section mode sur Nov. 20, 1970. Deni Eagland/Vancouver Sun

PNG

Dans le troisième tour, les Canucks ont choisi de gardien de but Ed Dyck, qui a joué 49 matchs en trois ans avec l’équipe. Mais ils l’ont passé sur Billy Smith, qui est allé à la 59e globale aux Kings. Smith va en assumer les Islanders de New York, à quatre Coupes Stanley, et est dans le Hockey Hall of Fame aux côtés de Perreault et Sittler.

Wikipedia a une page sur cette année amateur du projet qui comprend les pays, les joueurs venaient de. Les 115 joueurs pris, 111 ont été Canadienne, quatre étaient Américains.

En revanche, dans le 2018 projet, 217 joueurs ont été prises, en provenance de 12 pays. Le Canada avait 73 joueurs rédigé, la plupart des pays, mais c’était seulement un tiers de la population totale. Cinquante-deux Américains ont été prises, 30 Suédois, 20 Russes, 16 Finlandais, 11 Tchèques, quatre Slovaques, et quatre joueurs de la Suisse. Il y avait deux joueurs de la Biélorussie, deux de l’Allemagne, et une de la Norvège et du royaume-Uni.

Le 10 juin 1970 repêchage d’expansion, les Canucks ont obtenu 20 joueurs. Le défenseur Gary Doak a été le premier choix, suivi par le futur capitaine de l’équipe de Orland Kurtenbach, avant Ray Cullen et le défenseur Pat Quinn.

Quinn allait devenir un des Canucks de légende comme entraîneur et directeur général. C’est pourquoi il est ironique de l’équipe première GM, Bud Poile, dit Le Soleil que Quinn était “difficile (et) agressif, mais les besoins de coaching.”

This Week in History: 1970: The Vancouver Canucks get off to a grim start in their first NHL Draft

Les Canucks de Vancouver joueur (et futur coach), Pat Quinn, les tours de plus de huit-année-vieux Bobby Whitty au Pacific Coliseum pratique sur Déc. 28, 1970. Deni Eagland/Vancouver Sun

PNG

Autres notables dans la première extension du projet ont été les gardiens de Charlie Hodge et Dunc Wilson, le défenseur Barry Wilkins et transmet Rosaire Paiement, Wayne Maki et Eddie Hatoum, le seul joueur dans l’histoire de la LNH, qui est né à Beyrouth, au Liban.

En rétrospective, la plus grande histoire sportive, cette semaine a été un no-hitter jetés par Dock Ellis des Pirates de Pittsburgh contre les Padres de San Diego le 12 juin. Ellis était assez sauvage dans la journée, la marche de huit et frappe.

“La balle, j’ai été jeter a été en mouvement,” Ellis, a déclaré après le match. “Après la sixième manche, j’ai juste essayé de lancer la balle au milieu, et je prenais les virages.”

En 1984, Ellis admis qu’il y avait une autre raison pour laquelle il était sauvage: Il était sur le LSD. Ellis était allé à Los Angeles pour rendre visite à un ami et fait la fête la veille au soir. Il a pris du LSD aux alentours de midi, puis de sa petite amie lis dans le journal qu’il était prévu à hauteur de nuit.

Ellis avait pensé qu’il était en congé ce jour. Mais il a pris un avion pour San Diego et dominée par les Padres, peut-être parce qu’ils avaient peur qu’il allait la frapper.

“J’étais excité, j’ai eu un sentiment d’euphorie”, a déclaré Ellis. “La balle est petit parfois, la balle était grande, parfois. Parfois, j’ai vu le receveur, parfois je n’ai pas.”

This Week in History: 1970: The Vancouver Canucks get off to a grim start in their first NHL Draft

Dock Ellis, le lanceur pour les Pirates de Pittsburgh, offre un terrain au cours de la MLB All-Star Game, le 13 juillet 1971 à Tiger Stadium de Detroit, dans le Michigan.

Diamant Images® /

Diamant Images®

This Week in History: 1970: The Vancouver Canucks get off to a grim start in their first NHL Draft

Orland Kurtenbach

VANCOUVER SUN

This Week in History: 1970: The Vancouver Canucks get off to a grim start in their first NHL Draft

L’ancien joueur des Canucks de Ed Hatoum, en jouant pour l’Vancouver Blazers, 1973. Photo avec l’aimable autorisation de l’Ed Hatoum,

PROVINCE

This Week in History: 1970: The Vancouver Canucks get off to a grim start in their first NHL Draft

1972 fichier photo de Rosaire Paiement des Canucks de Vancouver être hypnotisé par Peter Reveen. Légende de lit Paiement a marqué 34 la saison dernière et a marqué un seul jusqu’à présent cette année. Dans un Hôtel de la Géorgie déjeuner aujourd’hui, Reveen travaillé pour briser la poisse. Dan Scott/Vancouver Sun

This Week in History: 1970: The Vancouver Canucks get off to a grim start in their first NHL Draft

Barry Wilkins (#4) marque le premier but pour les Canucks de Vancouver sur Oct. 9, 1970 contre les Kings de Los Angeles. Photo avec l’aimable autorisation de la B. C. Sports Hall of Fame.

This Week in History: 1970: The Vancouver Canucks get off to a grim start in their first NHL Draft

Les Canucks de  » ramasse dans les années 1970 repêchage d’expansion, à partir du 10 juin 1970 Soleil.

This Week in History: 1970: The Vancouver Canucks get off to a grim start in their first NHL Draft

Le Vancouver Sun dégradation de l’Canucks se ramasse dans le repêchage d’expansion, le 11 juin 1970.

Share Button
Previous Article
Next Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *