COVID-19: « Maintenant est le moment idéal pour être la construction d’un oléoduc », dit le ministre de l’Alberta

COVID-19: 'Now is a great time to be building a pipeline,' says Alberta minister

Le Ministre de l’énergie Sonya Savage pose devant les Édifices du Parlement à Ottawa, le 29 Mai 2019. L’énergie de l’Alberta ministre dit que c’est un bon moment pour la construction d’un pipeline en raison de la santé publique restrictions de limiter les mouvements de protestation contre eux. Sonya Savage a fait le commentaire vendredi, dans un podcast organisé par la Canadian Association of Oilwell Drilling Contractors.

Adrian Wyld / LA PRESSE CANADIENNE

“Les gens ne vont pas avoir de la tolérance et de la patience pour les manifestations qui obtiennent de la manière de gens qui travaillent. »

EDMONTON — l’énergie de l’Alberta ministre dit que c’est un bon moment pour la construction d’un pipeline en raison de la santé publique restrictions de limiter les mouvements de protestation contre eux.

Sonya Savage a fait le commentaire vendredi sur un podcast organisé par la Canadian Association of Oilwell Drilling Contractors. Elle a été interrogée sur les progrès du projet d’Agrandissement de Trans Mountain, qui est en cours de construction sur la route entre Edmonton et Vancouver.

“Maintenant, il est grand temps de construire un pipeline parce que vous ne pouvez pas avoir des manifestations de plus de 15 personnes,” Savage dit. “Let’s get il l’a construit.”

Alors que l’interviewer rires, Savage n’a pas.

De manière spontanée, Sauvage, va jusqu’à suggérer que la crise économique provoquée par la pandémie favorise la construction de pipelines.

“Les gens ne vont pas avoir de la tolérance et de la patience pour les manifestations qui obtiennent de la manière de gens de travail,” dit-elle sur le podcast de l’émission, qui a été affichée sur le site web de l’association.

“Les gens ont besoin d’emplois et de ces types de manifestations idéologiques qui obtiennent de la manière ne sont pas tolérées par les Canadiens ordinaires.”

De Savage porte-parole a reconnu, dans un courriel qu’elle était sur le podcast.

“Nous respectons le droit à la légitime manifestations”, a déclaré Kavi Bal.

“Je note que les limites de rassemblements publics … ont bénéficié personne — y compris les promoteurs de projet et de tous les groupes d’opposition.”

Les deux de l’Alberta et de la B. C. ont augmenté la limite de 50 personnes pour les rassemblements en plein air.

Jason Kenney du Royaume-gouvernement Conservateur a donné des résultats mitigés sur les manifestants.

Le premier ministre a défendu le droit à la protestation dans le cas d’un homme arrêté récemment à l’assemblée comme il protestait contre la santé publique de verrouillage des commandes. Kenney a dit à l’époque qu’il serait de modifier ces commandes pour s’assurer de ne pas interférer avec le droit, tant que les lignes directrices soient respectées.

Le gouvernement a moins de tolérance pour la désobéissance civile.

En février, il a introduit une législation imposant de lourdes amendes et possible à des peines de prison pour les manifestants qui endommager ou interférer avec le fonctionnement d’un large éventail d’infrastructures énergétiques — bien que de tels actes sont déjà illégales. Il a également menacé de même pour les droits des animaux de protestation à l’agriculture des installations.

Share Button
Previous Article
Next Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *