Critique élevée: Ranvir Shorey, la série d'Akshay Oberoi est du vieux vin dans une nouvelle bouteille

Critique élevée: Ranvir Shorey, la série d'Akshay Oberoi est du vieux vin dans une nouvelle bouteille

Affiche «  haute ''

Pas du genre à aller au-delà de ce qu'implique son titre, «High» est une série policière autour de la menace de la drogue. Il est visible si vous n'avez pas vu les nombreux homologues internationaux auxquels il emprunte.

Haute

Interprétation: Akshay Oberoi, Ranvir Shorey, Shweta Basu Prasad, Mrinmayee Godbole

Directeur: Nikhil Rao

Après une surdose de drogue, Shiv (Akshay Oberoi) devient sans le savoir cobaye pour un trio de médecins effectuant des expériences de laboratoire sur leurs sujets dans un centre de réadaptation et de recherche situé à la périphérie de Mumbai. Il s'avère que Magic, comme ils appellent plus tard leur super composé, présente des propriétés curatives inégalées et constitue un remède sûr contre la dépendance. Commence maintenant la poursuite plutôt prévisible du chat et de la souris entre des samaritains égarés, des barons de la drogue déjà actifs qui sont déçus par cette nouvelle concurrence sur le marché et d'autres parties ayant des intérêts particuliers.

Dans le contexte de l'abus de drogues endémique parmi les jeunes, High se penche sur les thèmes familiers de la moralité, du pouvoir et de son influence corruptrice, de l'entreprise criminelle, etc. Ce qui le distingue, c'est la façon dont il relie les différents scénarios et personnages qui sont taquinés au départ. Ashima (Mrinmayee Godbole), une journaliste, décrite comme «la fille de l'affiche des fausses nouvelles», cherche maintenant à s'orienter vers des reportages sincères et trouve sa grande histoire en localisant la source de Magic. En conséquence, sa vie est liée à la mafia, qui est la piste principale de la série.

Laakda (Ranvir Shorey) est une autre personnalité intéressante qui est jetée dans le mélange. C'est un homme de main qui tire invariablement plus de coups de feu en public qu'il ne parle aux gens. Laakda est monosyllabique, et dans Ranvir, le personnage trouve une livraison décente. Ses massacres aveugles, qui sont de trop, peuvent vous forcer à détourner le regard de l'écran de temps en temps.

Pour en revenir à Shiv, qui joue un messie addict, il est l'un des personnages les plus relatables de la série. Akshay prête une certaine sincérité à la pièce et sa performance se démarque du lot de personnages modèles. Alors que le scénario continue de glisser dans la zone familière, les différentes facettes de Shiv maintiennent l'intérêt.

High est techniquement solide. La mise en scène de Nikhil Rao ne se démarque pas mais il y a certaines scènes où il parvient à produire de vraies émotions à travers ses personnages, et à son tour laisse un impact sur les téléspectateurs. Il nous présente la ville de Mumbai comme étant très contrastée et faible en empathie pour ses semblables. Le gore et le bain de sang sont traités décemment et ne laissent pas un mauvais arrière-goût.

La série MX Player respecte les règles d'une série policière et s'aventure rarement dans l'inexploré. En cela, cela nous donne une dose de divertissement moyenne mais tombe à plat en ce qui concerne l'originalité et la nouveauté. Regardez-le pour sa représentation poignante des émotions humaines.

Évaluation: 2.5 / 5

Share Button
Previous Article
Next Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *