Kelowna homme fait face à des accusations après avoir conduit ‘rampage’ a atterri en prison

Kelowna man faces more charges after driving 'rampage' landed him in jail

Mugshot de John Michael Aronson de Kelowna.

« Je suis désolé pour ce que j’ai fait, et vous n’allez pas me voir de retour ici, » John Michael Aronson a dit à la juge sur Sept. 23, 2019.

Un Kelowna homme qui a promis un juge qu’il avait à vivre une légitime vie est accusé de diriger la police sur une poursuite à haute vitesse heures après avoir été libéré de prison.

“Je suis désolé pour ce que j’ai fait, et vous n’allez pas me voir de retour ici,” John Michael Aronson a dit à la juge sur Sept. 23, 2019.

Mais Aronson était de retour à Kelowna, en cour, lundi, à faire face à des accusations découlant d’une poursuite policière qui a mené à une multi-accident de véhicule à plus tard sur Sept. 23.

Aronson est accusé de vol auprès de la police, conduite dangereuse d’un véhicule, la conduite pendant une période d’interdiction et de bris de probation. Assis dans un fauteuil roulant, Aronson est apparu par lien vidéo de la prison au cours de la brève de la procédure.

Les multiples charges est venu après que la police a tenté d’arrêter un pilote sur le Pont William-R.-Bennett. Le conducteur a ignoré la police, éteint à la Boucherie de la Route et a percuté trois autres véhicules, de la GRC, a déclaré à l’époque.

Le conducteur du véhicule de police ont été la chasse a été pris au piège dans sa voiture et a été pris à Kelowna General Hospital. L’autre conducteur impliqué dans l’accident n’ont pas été sérieusement blessé.

Plus tôt dans la journée, Aronson a été libéré après avoir été condamné à une peine qu’il avait déjà servi dans la garde de ce que le Juge Andrew Tam appelé une durée d’un mois, dangereuse la conduite d’une voiture carnage.”

En janvier 2019, Aronson a été abattu de deux balles par la police dans le stationnement de Orchard Park mall. Déjà sur la piste de la police à ce moment, Aronson avait volé une marche au ralenti la voiture en dehors de la direction de la CIBC et a essayé de continuer son escapade.

La Police, craignant qu’il était sur le point de les exécuter plus de, coup Aronson dans l’estomac et les jambes.

Aronson a ensuite été malmené par deux chiens policiers. Il a passé six jours dans un coma artificiel, a été à l’hôpital pendant près d’un mois, a subi plusieurs opérations, et maintenant marche avec une canne.

Dans la cour en septembre, Aronson a été pleine de remords.

“Presque en train de mourir a été une expérience révélatrice,” il a dit Tam. “Je suis désolé pour ce que j’ai fait, et vous n’allez pas me voir de retour ici.”

Aronson, un charpentier, qui a trois jeunes enfants, a déclaré à l’audience qu’il espérait tourner autour d’une vie marquée par une longue histoire criminelle et de lourds l’usage de drogues.

Tout au long du mois de janvier 2019, le juge a dit, Aronson était sur un “rampage” à travers les rues de Kelowna, en ignorant une version antérieure d’interdiction de conduire, et de dépasser les limites de vitesse de 50 km/h et des feux rouges.

Sur Janv. 22, 2019, Aronson utilisé du gaz poivré sur la fenêtre d’un pilote qui avait mis lui sur le Pont William-R.-Bennett.

Share Button
Previous Article
Next Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *