La moitié de Metro Vancouver prêt à faire moins d’argent pour raccourcir commute: un sondage

Half of Metro Vancouverites willing to make less money to shorten commute: poll

Les navetteurs pack le SkyTrain Ligne Evergreen dans ce fichier photo.

NICK PROCAYLO / PNG

La Recherche De Co. sondage a révélé que les gens qui conduisent sont plus susceptibles que ceux qui prennent de transit-à-dire le transport est pire qu’il y a cinq ans.

Plus de la moitié de Metro Vancouver dire qu’ils se prendre une réduction de salaire de réduire leurs déplacements, selon un nouveau sondage.

La Recherche De Co. enquête a révélé que 51% des répondants seraient prêts à faire moins d’argent s’ils peuvent faire un travail qui est plus proche de leur domicile.

Une grande majorité, soit 81%, disent vivre près de leur lieu de travail est important, alors que 78% préféreraient travailler à la maison pour éviter les déplacements.

L’enquête a révélé que 68% ont décrit leur trajet plus agréable, 29% disant que c’est gênant.

La moitié (49%) n’ont signalé aucun changement majeur dans leurs voyages à l’école ou au travail, en cinq ans, tandis que 20% ont dit que c’était mieux, et un quart ont dit qu’ils pensent de leur trajet c’est pire qu’il y a cinq ans.

Mario Canseco, président de Research Co., dit le sondage révèle que les personnes qui conduisent à l’école ou au travail sont plus susceptibles de dire que leur trajet est maintenant pire qu’en 2014 que ceux qui prennent les transports en commun.

Les gens qui disent de leurs voyages à l’école ou au travail sont “très” ou “assez” sympa sont principalement satisfait d’être dans le contrôle de l’entertainment (19%), le trafic qui est généralement gérables (15%) et de faire avancer les choses sur le chemin, comme lire le journal ou à répondre à des e-mails (14 pour cent).

Les aspects que frustrer les navetteurs de la circulation (28%), avec les mauvais conducteurs (20%) et le surpeuplement de véhicules de transport en commun (16 pour cent).

Les navetteurs sont divisés sur la question du paiement de péages sur les routes et les ponts si il garanti un temps plus court pour se rendre à l’école ou au travail, à 48% en désaccord et 43% d’accord.

Résultats du sondage sont basés sur une étude en ligne réalisée du 29 avril au 1er Mai, auprès de 700 adultes dans le grand Vancouver. La marge d’erreur est de +/- 3,7 points de pourcentage, 19 fois sur 20.

ticrawford@postmedia.com

Share Button
Previous Article
Next Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *