Les groupes de collaborer sur la lutte contre le blanchiment d’argent, dans B. C. immobilier

Groups collaborate on anti-money laundering in B.C. real estate

B. C. Procureur Général David Eby.

TCHAD HIPOLITO / LA PRESSE CANADIENNE FICHIERS

Cinq agences sont regroupées pour aider à lutter contre le blanchiment d’argent, en colombie-Britannique industrie de l’immobilier.

VICTORIA — Cinq agences sont regroupées pour aider à lutter contre le blanchiment d’argent, en colombie-Britannique industrie de l’immobilier.

B. C. Procureur Général David Eby et le Ministre des Finances Carole James conjointement publié un rapport disant que la collaboration va aller un long chemin vers l’obtention de l’argent sale de la marché de l’immobilier et de la protection des consommateurs.

La B. C. Real Estate Association, dans un communiqué, les groupes s’engagent à partager les meilleures pratiques pour aider à garder les produits de la criminalité de l’économie et de s’assurer que le public a pleinement confiance dans B. C. le marché de l’immobilier.

Les autres organisations participantes incluent l’Institut canadien des évaluateurs, B. C. Notaires de l’Association, la société canadienne d’Hypothèques de l’Association des Courtiers et de la chambre Immobilière du Grand Vancouver.

Les groupes se sont engagés à partager les meilleures pratiques, y compris en acceptant seulement vérifié fonds et de faire de l’anti-blanchiment d’argent de l’éducation obligatoire pour tous les agents immobiliers.

Une internationale de la lutte contre le blanchiment d’argent de l’agence a dit l’année dernière que les groupes criminels organisés ont été blanchiment d’environ 1 milliard de dollars par année dans la province et de la B. C. gouvernement est en train de revoir les deux rapports sur la criminalité.

La déclaration conjointe de Eby et James dit que les mesures prises par les organisations “ira un long chemin vers l’obtention de l’argent sale de la marché de l’immobilier, de protéger les consommateurs et d’aider les professionnels de l’industrie d’améliorer leurs connaissances et de leur conformité à la réglementation.”

Le Real Estate Council of B. C., l’organe disciplinaire pour les agents et les courtiers, a annoncé la semaine dernière qu’il avait accepté de partager de l’information avec le Canada, la cellule de renseignement financier de CANAFE, dans une tentative pour lutter contre le blanchiment d’argent.

Share Button
Previous Article
Next Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *