Les Parents menacé avec 100 $d’amendes pour laisser les enfants jouer sur le Surrey maison de ville lane

Parents threatened with $100 fines for letting children play on Surrey townhouse lane

Jenna Liesch avec son mari Coby et leurs enfants, Jacob, 9, 8 juin, Jed, 6, et Juda, 3.

Francis géorgien / PNG

Les Parents demandent les strates du conseil de renoncer à un règlement interdisant les enfants de jouer dans une ruelle au moins au cours de la pandémie.

Les Parents dans un Surrey condo complexe, sont menacés avec 100 $d’amendes si leurs enfants jouer sur la voie à côté de leurs maisons, la seule place disponible, tandis que les terrains de jeux restent fermées en raison de COVID-19.

“Nous avons ouvert nos portes de garage et je suis assis sur une chaise de jardin et de regarder les enfants faire l’aller-retour,” dit Jenna Liesch, qui dit ses voisins à faire de même. “Chaque enfant est surveillé par ses propres parents.”

Le Liesch enfants, Jacob, 9, 8 juin, et Jed, 6, faire du vélo, et de Juda, 3, qui a la paralysie cérébrale, se joint à eux dans son fauteuil roulant électrique.

“Il (Juda) est très motivé par ses frères et sœurs sur leur vélo,” dit Liesch. “Il était dans un walker pour une heure et demi en un jour. Vous pouvez dire à partir de l’expression sur son visage à quel point il l’aime.”

La famille est l’unité dispose d’un trois par trois mètres en arrière-cour qui, à cette époque de l’année est une “fosse de boue” et en tout cas n’est pas assez grand ou adapté pour les vélos ou de Juda walker. De l’autre côté de l’immeuble est trop près d’une rue très fréquentée.

“C’est la seule façon qu’ils peuvent jouer à l’extérieur, maintenant,” dit-elle.

“Nous ne sommes pas une fête,” dit Keisha Phonsavatdy, qui a trois enfants d’âge préscolaire. “Il s’agit juste de rire et de s’amuser.”

La semaine avant la fête des mères, les strates du conseil a envoyé une lettre rappelant le Lieschs que les strates des statuts de l’interdiction aux enfants de jouer sur la voie utilisée par les habitants pour se rendre à leur places de parking.

Une seconde lettre, cette fois, par courrier, arrivé quelques jours plus tard, affirmant que le conseil avait “reçu des plaintes au sujet du bruit.

“Le conseil ne fait de comprendre ces temps ne sont faciles pour les enfants,” dit-il, avant d’ajouter qu’elle était tenue de respecter les règlements.

La lettre dit: “le nombre d’enfants a augmenté et il semble que le groupe se fait plus”, citant en particulier le vendredi avant la fête des mères.

Il a menacé d’une amende de 100 $pour chaque occurrence.

Depuis lors, les enfants sont restés à l’intérieur. “Ils sont longs jours”, a déclaré Liesch.

Leisch a dit qu’elle a l’intention de contester le règlement, qui a été adoptée il y a des années avant de nombreuses familles déplacées, mais qui ne peut être fait jusqu’à l’assemblée générale annuelle en novembre.

“Ce que nous demandons, ce que nous sommes à la mendicité pour, est d’au moins aux enfants à utiliser la voie jusqu’à ce que les parcs sont ouverts”, dit-elle.

Phonsavatdy indiqué que les familles sont ouverts à l’heure de la journée, les restrictions et les exigences en matière de surveillance. Elle et Liesch a déclaré que les enfants se déplacent hors de la voie lorsque les voitures doivent passer, ce qu’ils disent est un petit inconvénient.

A demandé si les strates d’une remise de peine au cours de la pandémie, Scott Ponuick, président de la Péninsule Strates de la Gestion, a déclaré par courriel que “le conseil ne peut modifier les statuts ou de modifier un règlement sans une assemblée générale et approbation des propriétaires.”

Leisch contacté en MP, Tamara Jansen, et son DÉPUTÉ, Stephanie Cadieux, qui a sympathisé avec les parents.

“Je peux comprendre les strates du conseil préoccupé par la sécurité et les questions de responsabilité, mais j’espère que les strates les membres puissent travailler ensemble afin de travailler sur quelque chose pour eux-mêmes, dit-elle à Postmedia.

“Certes, nous sommes dans l’unique fois. Les gens ont besoin de mettre certaines choses de côté. Les enfants ont besoin pour être en mesure de jouer,” dit-elle.

Share Button
Previous Article
Next Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *