Notorious B. C. trafiquant de drogue arrêté de nouveau

Notorious B.C. drug smuggler arrested again

Skipper John ‘Phil’ Stirling dans la timonerie du Vent d’Ouest bateau de pêche amarré au Quai des Pêcheurs à Steveston en 2000. Depuis cette photo a été prise le Vent d’Ouest a été impliqué dans un grave cocaïne buste et Stirling le prétend, il a travaillé pour à la fois les Anges de l’Enfer et comme un informateur de police.

RIC ERNST / PNG

Controversée de la mer le capitaine John Stirling est de retour derrière les barreaux après avoir été arrêtés au large de la côte de l’Oregon, le 9 avril, sur un navire à voile aurait comptable 28 sept-gallon cruches contenant méthamphétamine liquide

Moins d’un an après B. C. skipper John ‘Phil’ Stirling a été libéré à partir de états-UNIS la prison où il a purgé sept ans pour la contrebande de cocaïne, le controversé commandant de bord de mer est de retour derrière les barreaux.

Stirling, 65 ans, a été arrêté au large de la côte de l’Oregon, le 9 avril, sur un navire à voile aurait comptable 28 sept-gallon cruches contenant méthamphétamine liquide.

Selon des états-UNIS des documents de la cour, Stirling délibérément fait une overdose de fentanyl après la Garde Côtière AMÉRICAINE embarqué à bord de son bateau.

Il leur a dit qu’il n’avait pas les documents des navires et a refusé de produire une pièce d’identité.

“Lors de l’interrogatoire par les états-UNIS personnel de la Garde Côtière, de la livre Sterling du discours a commencé à se détériorer jusqu’à ce qu’il était seulement capable de communiquer dans les mumbles,” la plainte pénale déposée en Cour de District AMÉRICAINE, les états. “Stirling était présentant des signes d’une possible overdose.”

Notorious B.C. drug smuggler arrested again

Moins d’un an après B. C. skipper John Stirling a été libéré à partir de états-UNIS la prison où il a purgé sept ans pour la contrebande de cocaïne, le controversé commandant de bord de mer est de retour derrière les barreaux. Stirling, 65 ans, a été arrêté au large de la côte de l’Oregon, le 9 avril, sur un navire à voile aurait comptable 28 sept-gallon cruches contenant méthamphétamine liquide. Photo avec l’aimable autorisation de Multnomah Bureau du Shérif du Comté.

PNG

La Garde côtière des agents administrés de l’aide médicale à Stirling et évacués lui par hélicoptère à Astoria, dans l’Oregon. Il a ensuite été transporté par ambulance à la Santé des Adventistes Portland pour un traitement supplémentaire.”

La plainte pénale, signé par l’Immigration and Customs Enforcement special agent Todd Clements, dit Stirling fut entendu dire à une infirmière à l’hôpital qu’il avait pris une “grande quantité” de fentanyl était “pur”.

“Stirling a également dit à l’infirmière qu’il l’a fait parce qu’il a réalisé la garde côtière a été sur le point de conseil à lui parce qu’il était à la contrebande”, la plainte dit. “Il a également déclaré qu’il n’était pas en train de tuer lui-même en prenant le fentanyl, mais que le montant qu’il a pris a partir d’un kilo.’”

Lors de la deuxième hôpital, Stirling a été dire à une infirmière qu’il avait été “éclaté.”

“Quand l’infirmière m’a demandé ce qu’il avait fait, Stirling a déclaré qu’il était un trafiquant de drogue. Stirling a déclaré qu’il ne voulait pas aller en prison pour le reste de sa vie et qu’il avait une tonne de meth et 10 charges de fentanyl qu’il prenait pour le Canada.”

Stirling est face à un chef d’accusation de possession avec intention de distribuer de la méthamphétamine.

Le voilier qu’il était à bord, le Mandalay, est enregistré à Seattle. Fonctionnaires des états-UNIS a dit qu’il a été repéré au cours d’une routine de la garde côtière de patrouille, voyageant vers le nord 225 milles de Newport, Oregon.

Stirling a déjà fait sa première comparution devant le tribunal, à Portland et a été ordonné en détention provisoire jusqu’à son procès.

Il n’a été libéré à partir d’un carcérale des états-UNIS le 27 avril 2018 après avoir purgé plus de sept ans et demi phrase remis à lui par un juge de la Floride en 2013.

Deux ans avant, il a été arrêté au large de la côte de la Colombie sur un autre navire avec 381 kg de cocaïne à destination de l’Australie.

Stirling est bien connu de la GRC dans B. C. en 2001, son bateau, le Vent d’Ouest, a été arrêté par les autorités Américaines, dans le Détroit de Juan de Fuca, avec 2,5 tonnes de cocaïne à bord, d’une valeur estimée à 300 millions de dollars à l’époque. La cocaïne a été estampillé “Colombie” et enveloppés dans des sacs de sucre.

Parce que le bateau était en partance pour la B. C., les Américains ont remis Stirling et quatre autres de plus aux autorités Canadiennes. Mais Stirling et les autres n’ont jamais été inculpé.

Puis, en Mai 2006, Stirling et quatre autres ont été arrêtés de nouveau de l’Île de Vancouver, après que la police a trouvé $de 6,5 millions de dollars de marijuana à bord d’un de 47 mètres navire de pêche immatriculé à Stirling. Les hommes ont tous été inculpés d’infractions liées à la drogue, mais les accusations ont été plus tard séjourné.

Stirling a plaidé coupable en 1990 à plusieurs cocaïne-la conspiration des accusations liées et a été condamné à cinq ans de prison.

En 2002, Stirling a dit à la Province de presse qu’il a été approché à la fin des années 90 par une prison de la connaissance avec skipper d’un bateau en provenance de Colombie, pleine de cocaïne pour les Hells Angels. La Police l’avait regardé la réunion et a demandé à Stirling pour devenir un informateur dans l’affaire, il le prétendait. Stirling a dit les Hells Angels payé la moitié pour le Vent d’Ouest, où il a acheté pour le transport du massif de coke de l’expédition. Il dit que la police puis double-croisé, la sauvegarde de l’écart de l’arrangement et lui laissant dans les griffes des motards.

Share Button
Previous Article
Next Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *