Nouveau SeaBus est surnommé le Burrard Chinook

Newest SeaBus is dubbed the Burrard Chinook

TransLink a annoncé jeudi le nom de la dernière addition à la SeaBus de la flotte de la Burrard Chinook.

TransLink

Le Burrard Chinook va rejoindre la Burrard Beaver, Burrard Otter II et de la rue Burrard, Pacific Breeze en service à la fin de l’été.

Le dernier ajout à la SeaBus de la flotte a été baptisé le Burrard Chinook, TransLink a annoncé jeudi.

L’officiel de la cérémonie de baptême a eu lieu en janvier à l’Damen Shipyards dans les pays-bas, où le navire a été construit.

Depuis le SeaBus opère dans le territoire traditionnel de la Bande Indienne de Musqueam et Squamish et Tsleil-Waututh, TransLink a dit le mot Chinook a été traduit dans la langue traditionnelle de la Musqueam, le Tsleil-Waututh et Squamish. Les traductions seront également affichées sur le nouveau navire.

Newest SeaBus is dubbed the Burrard ChinookLa Construction de la Burrard Chinook s’élevait à 32,2 millions de dollars. Il a été financé par le biais de l’Infrastructure des transports en commun de Fonds, avec le gouvernement fédéral de payer 50 pour cent, la province de 33% et de TransLink 17.

Le navire est prévu de commencer son long voyage vers Vancouver dans les semaines à venir et rejoindre le Burrard Beaver, Burrard Otter II et de la rue Burrard, Pacific Breeze en service à la fin de l’été.

Ce qui est dans un SeaBus nom?

• Respecter les règlements de Transports Canada pour les navires de la marine;

• Être compatible avec les règles de la vie marine thème;

• Facile à dire et à comprendre sur la transmission radio; et

• Être d’une longueur appropriée pour l’affichage sur le SeaBus et de l’équipement d’urgence comme des gilets de sauvetage.

Twitter.com/browniescott

Share Button
Previous Article
Next Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *