Payal Ghosh nie qu'elle s'excuse auprès de Richa Chadha: je n'ai fait de tort à personne

Payal Ghosh nie qu'elle s'excuse auprès de Richa Chadha: je n'ai fait de tort à personne

L'actrice Payal Ghosh s'est adressée à Twitter pour nier les informations selon lesquelles elle s'excuserait auprès de Richa Chadha d'avoir pris son nom dans sa vidéo alléguant le harcèlement sexuel du cinéaste Anurag Kashyap.

L'actrice Payal Ghosh a démenti les informations selon lesquelles elle était prête à s'excuser auprès de Richa Chadha. Payal a déclaré qu'elle n'avait fait aucune déclaration contre ce dernier et n'avait dit que ce qui lui aurait été dit par Anurag Kashyap.

Un rapport avait cité l'avocat de Payal, Nitin Satpute, disant qu'elle était prête à présenter des excuses inconditionnelles à Richa, qu'elle avait nommée, ainsi qu'à deux autres actrices dans sa vidéo faisant état d'allégations de harcèlement sexuel contre Anurag Kashyap.

S'adressant à Twitter, Payal a écrit: « Je ne m'excuse auprès de personne. Je n'ai fait de tort à personne et je n'ai pas fait de fausses déclarations sur qui que ce soit. Je viens de dire ce que @ anuragkashyap72 m'a dit. #SorryNotSorry. »

[incorporer] https://twitter.com/iampayalghosh/status/1313815800202092545?ref_src=twsrc%5Etfw « rel = » nofollow [/ embed]

Plus tôt cette semaine, Chadha a déposé une plainte en diffamation devant la Haute Cour contre Ghosh pour avoir fait une déclaration «fausse, sans fondement, indécente et péjorative» et a demandé des dommages-intérêts. Ghosh, tout en faisant des allégations contre Kashyap, avait également entraîné Chadha et deux autres actrices dans la controverse.

Chadha a également nommé l'acteur Kamaal R Khan en tant que défendeur dans le procès. Mercredi, l'avocat de Ghosh, Nitin Satpute, a déclaré au juge AK Menon que Ghosh regrettait sa déclaration et qu'elle n'avait pas pour but de diffamer Chadha.

«Elle (Ghosh) l'a dit innocemment. Elle est une grande adepte de la plaignante (Chadha) et la respecte. Elle est prête à retirer la déclaration et à présenter de tendres excuses », a-t-il déclaré. «Elle regrette tout ce qu'elle a dit et son intention n'a jamais été de diffamer une femme», a déclaré l'avocat Satpute au tribunal.

Les avocats de Chadha Veerendra Tulzapurkar et Saveena Bedi Sachar ont déclaré au tribunal qu'ils étaient disposés à accepter les excuses et ne réclameraient pas de dommages-intérêts. Le tribunal a ensuite publié le plaidoyer pour une nouvelle audience le 12 octobre, lorsque les parties devront soumettre leurs «  conditions de consentement '' pour régler l'affaire.

L'avocat Manoj Gadkari qui a comparu pour Kamaal R Khan a déclaré à la cour que Khan était prêt à assurer qu'il ne publierait rien contre Chadha sur les réseaux sociaux. Le tribunal a accepté la déclaration.

Le juge Menon a également adopté une ordonnance provisoire interdisant à quiconque de faire des commentaires similaires contre Chadha, après avoir observé qu'une «preuve prima facie était établie». Ghosh a enregistré le 23 septembre un premier rapport d'information au poste de police de la banlieue de Versova, accusant Kashyap de l'avoir violée en 2013.

Kashyap, qui a été interrogé la semaine dernière par la police, a nié les allégations et a fourni des preuves documentaires montrant qu'il tournait pour un film au Sri Lanka lorsque l'incident présumé aurait eu lieu.

Share Button
Previous Article
Next Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *