Quelques obstacles subsistent pour les Trans Mountain pipeline projet d’expansion

Few hurdles remain for Trans Mountain pipeline expansion project

Les tuyaux destinés à la Trans Mountain pipeline sont transportés par le rail à travers Kamloops 25 juin 2019.

Gerry Kahrmann / PNG

La décision de la cour les moyens de la construction, qui est déjà en cours, peut se poursuivre, bien que les Premières Nations dont le cas a été rejeté disposez de 60 jours pour faire appel devant la Cour Suprême.

OTTAWA — UNE Cour d’Appel Fédérale a tranché mardi supprime l’un des derniers actifs de la cour des obstacles à l’achèvement de l’expansion du pipeline Trans Mountain.

La décision de la cour les moyens de la construction, qui est déjà en cours, peut se poursuivre, bien que les Premières Nations dont le cas a été rejeté disposez de 60 jours pour faire appel de la Cour Suprême du Canada.

En attendant, la semaine dernière, le Canada, la réglementation de l’Énergie redémarré audiences afin de déterminer le tracé détaillé sur contestée portions du réseau de Trans Mountain itinéraire à partir de Edmonton à Burnaby. Les propriétaires fonciers, groupes Autochtones et d’autres parties prenantes sont en mesure de s’opposer à l’itinéraire proposé par Trans Mountain, avec des audiences accordées lorsque des changements importants ont été identifiés depuis 2018 ou où les audiences ont été attribuées mais non achevée avant la décision de la cour qui a mis fin au projet en 2018.

1147 kilomètres de conduites de projet a été approuvé de nouveau par le gouvernement fédéral en juin dernier.

Environ 68% de la canalisation de l’itinéraire détaillé a été approuvé. Une audience complète calendrier devrait être annoncé sous peu.

La construction d’un Pipeline est en cours en Alberta, ainsi qu’à Edmonton et à Burnaby, des terminaux, et le Terminal Maritime Westridge.

L’original de Trans Mountain pipeline a été construit en 1953. L’expansion suit un parcours similaire et stimuler la capacité du système à partir d’environ 300 000 barils par jour de 890 000 barils par jour.

Share Button
Previous Article
Next Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *