TransLink enquête sur les allégations homme à gauche sur SkyTrain avec une blessure à la tête

TransLink investigates allegations man left on SkyTrain with head injury

Scott Hurr aidé un homme blessé hors du Skytrain, le 2 juin.

Jason Payne / PNG

« Il a manifestement besoin de soins médicaux. J’étais confus quant à pourquoi il a été mis dans le train dans cette condition, » dit passager Scott Hurr.

TransLink est d’enquêter sur les allégations d’un membre du personnel de la gauche un homme blessé sur le SkyTrain et lui dit de demander à quelqu’un pour l’aider quand il a atteint sa destination.

L’incident, qui s’est produit le 2 juin, est documentée dans un post de blog de Scott Hurr, un artiste industrie du film et travailleur, qui a permis à l’homme de descendre du train et a appelé le 911.

Hurr, qui marche avec une canne, dit qu’il était sur un Canada de la Ligne de train à Richmond-Brighouse au front de mer de la Station quand il a été invité à se déplacer à partir de la priorité désactivée sièges, tandis qu’un membre du personnel de TransLink a aidé l’homme blessé dans le siège.

Hurr n’est pas en colère de devoir se déplacer, mais il dit qu’il était inquiet parce que l’homme de la parole a été mélangé, il a été éclaboussé dans le sang et avait ce qui ressemblait à une sévère blessure à la tête.

Dans son blog, Hurr changé le nom de l’homme à Steve.

“Je sais que la TransLink officiel savait ce qu’il faisait. Il a été le déplacement d’une personne handicapée de sièges prioritaires, afin qu’il puisse vidage de Steve sur le train. Il savait qu’il était d’abandonner quelqu’un dans le besoin,” Hurr, écrit dans le blog.

TransLink investigates allegations man left on SkyTrain with head injury

Scott Hurr aidé un homme blessé hors du Skytrain, le 2 juin.

Jason Payne /

PNG

Dans une interview, Hurr dit, il a déménagé à un autre siège, mais est devenu de plus en plus préoccupé, parce que l’homme était affalé, avait une bosse sur sa tête qui saignait et un gonflement des yeux.

“Il a manifestement besoin de soins médicaux. J’étais confus quant à pourquoi il a été mis dans le train dans cet état.”

Hurr allègue la TransLink officiel, a déclaré à l’homme “assurez-vous que quelqu’un vous aide lorsque vous descendez à la King Edward de la station.”

“Il était ce qui implique que l’homme était incapable de descendre du train en lui-même. Il a été laver les mains de la situation,” Hurr dit.

TransLink ne fournirait aucune information au sujet de l’incident, citant des lois sur la vie privée, mais a permis de confirmer que les préposés sont formés à l’appel à l’assistance médicale à chaque fois qu’ils voient un client qui semble être en détresse médicale.

Après que l’homme a raté son arrêt, Hurr dit qu’il a demandé à Steve qu’il savait qu’il avait passé King Edward, mais il avait l’air hébété et n’avait aucune idée d’où il était, ni où il allait.

Hurr, qui a dit qu’il avait peur que l’homme avait une commotion cérébrale, finalement, l’a aidé à descendre du train à Aberdeen Gare de Richmond, aidé par certains adolescents qui étaient aussi dans le train.

“Je voulais lui pour obtenir de l’attention médicale immédiatement,” dit-Hurr, qui a appelé le 911.

Lorsque les équipes d’urgence sont arrivés, Hurr dit un pompier lui a dit que l’homme avait été évalué par le Canada, le personnel de la Ligne à la Station Waterfront et a été jugé OK.

“Mais ce n’est pas la façon dont il semblait quand il a pris le train”, a déclaré Hurr.

Hurr a dit qu’il a été dit que l’homme avait laissé avant de Transit à l’arrivée des Policiers.

B. C. Services de Santé d’Urgence a confirmé que les ambulanciers pris en charge et transportés d’un patient dans un état grave à partir de Aberdeen Station à 4:49 h le 2 juin. L’agence n’a pas donné de détails précis sur l’état d’un patient.

Hurr dit qu’il ne connais pas cet homme, et il est allé public avec l’histoire, car il s’inquiète de penser que quelqu’un pourrait être laissé dans cet état.

Porte-parole de Ben Murphy a déclaré mercredi que TransLink est d’enquêter sur l’affaire.

“La sécurité de nos clients est toujours la première priorité”, dit-il dans un courriel. “Nous allons examiner tous les aspects des événements détaillés dans le cadre de notre enquête.”

Transit de la Police porte-parole de la serg. de Clint Hampton, a déclaré que leurs dirigeants sont au courant de l’incident.

Il a dit de Transit de la Police ont été appelés à sortir deux fois, mais dans les deux cas, l’homme avait déjà quitté l’endroit. Le premier appel à propos d’un homme en état d’ébriété au front de mer de la Station, et le second, à Aberdeen Station, mais par le temps que les agents sont arrivés, l’homme blessé avait laissé dans une ambulance.

“Dans ce type de situation, si nous pouvons vous aider avec les soins médicaux, nous,” dit Hampton.

Share Button
Previous Article
Next Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *