Willie Desjardins retrouve confort de la maison avec Medicine Hat Tigers

Willie Desjardins rediscovers comforts of home with Medicine Hat Tigers

L’ancien des Canucks de l’entraîneur-chef de Willie Desjardins est de revenir à Medicine Hat.

Christian Petersen / PNG

Après avoir travaillé avec les trois équipes de la LNH, Willie Desjardins est de retour dans sa zone de confort comme entraîneur-chef et dg de la Medicine Hat Tigers.

C’est presque comme s’il ne l’a jamais quitté.

Plus de huit ans ont passé depuis Willie Desjardins de la première période, que l’entraîneur-chef/GM de la Medicine Hat Tigers, mais la WHL club ressemble étonnamment similaire à celui que tourner en rond autour de la plupart de la ligue de 2002 à 2010.

Malgré sa longue absence, du mouvement de la marque de fast-paced de hockey n’a pas sorti de style.

“Certaines choses ont changé, mais (la ligue) est encore assez bien le même,” il a dit après le vendredi 6-2 gagner sur les Pats de Regina. “Lorsque vous travaillez avec des jeunes mecs il y a plus d’erreurs, mais souvent, ils travaillent dur.

“J’aime vraiment notre attitude. C’est marrant de voir des mecs à la patinoire de jeu que sont et de travail acharné. (Il y a) beaucoup de bonnes choses et que j’ai apprécié c’est sûr.”

C’est un contraste saisissant avec sa plus récente de la LNH de l’expérience avec les Kings de Los Angeles, qui ont embauché Desjardins à l’automne dernier comme entraîneur-chef par intérim après ils ont tiré John Stevens seulement 13 matchs dans la saison. Il a fini par être une situation difficile pour Desjardins, qui n’a pas ramené après avoir guidé l’équipe à une 27-34-8 enregistrement, la finition 30 31-l’équipe de la ligue.

“J’ai eu une année difficile dans L. A.”, avouait-il. “C’était une situation difficile.”

Quand il a quitté le confort de Medicine Hat, Desjardins a passé deux saisons comme entraîneur adjoint avec les Stars de Dallas. Ils lui ont attribué à l’AHL Texas Étoiles pour les deux années suivantes, où Desjardins a remporté un titre de champion de ligue en tant que head coach en 2014.

Qui a conduit à son premier relais, comme un banc de la LNH patron avec les Canucks de Vancouver, qui est allé 48-29-0-5 à son année recrue. Il a compilé un dossier de 109-110-27 sur trois saisons avant l’organisation a décidé de faire un changement.

Qui a été suivie par une médaille de bronze avec l’2018 de l’équipe Olympique Canadienne et un inoubliable séjour avec une mauvaise équipe de L. A., mais Desjardins n’a rien de mauvais à dire sur sa de la LNH de l’expérience dans son ensemble.

“C’est un jeu génial de la ligue”, dit-il. “Les gens y sont incroyables. (Rois GM), Rob Blake est remarquable. Il est aussi bon que vous obtenez. C’est une ligue difficile. Il y a des attentes élevées mais je n’ai pas de plaintes. J’ai apprécié mon temps.”

En dépit de la façon dont ça s’est terminé, Desjardins est heureux, il a pris un coup au plus haut niveau.

Pas de regrets.

“Pour sûr, vous ne les prenez pas,” dit-il. “J’ai sans doute de revenir en tant que meilleur entraîneur d’être là. J’ai eu la chance de le voir et pendant si longtemps (en junior) vous êtes toujours en train de pousser pour arriver à ce niveau. C’est agréable de coach et quoi qu’il arrive, il arrive.”

Desjardins a dit que c’était un choix facile pour rejoindre les Tigres, qui ont congédié l’entraîneur-chef/GM Shaun Clouston — son ancien assistant — dans le hors-saison.

La concession a été une catastrophe avant de Desjardins la première fois derrière le banc en 2002, manque les séries éliminatoires de cinq années de suite. Il a tourné des choses autour de la quasi-immédiatement et a compilé un dossier de 333-182-31-33 en huit saisons, pour ne pas rater les séries éliminatoires et remportant deux championnats de ligue.

“J’ai toujours considéré Medicine Hat à la maison”, a déclaré l’62 ans, originaire de l’Apogée. “Je voulais revenir (dans le jeu). J’aime le coaching. J’aime voir les mecs s’améliorer et c’est un bon ajustement pour moi.”

Quant à ce que l’avenir peut tenir …

“En ce moment je suis content”, a déclaré Desjardins, qui ne se considère pas comme le genre de coach qui est toujours à la recherche de son prochain travail. “Je n’ai jamais été de cette façon. Partout où je suis, je veux gagner. J’ai envie de bien faire et j’ai juste se concentrer sur cela. Il est drôle. Je pense que si vous faites cela, beaucoup de fois les opportunités viennent à votre façon.”

Desjardins est un bon départ de Medicine Hat (4-2-1). Il a un rapide, l’équipe qualifiée qui semble être raison de sa ruelle, mais il pourrait prendre un certain temps pour obtenir les Tigres complètement jusqu’à la vitesse.

“Je ne sais vraiment pas où nous allons aller, mais j’aime ce que nous faisons,” at-il ajouté. “Il faut de beaucoup pour être une équipe gagnante à tous les soirs. Allons-nous arriver à ce niveau? Nous allons voir après les fêtes de Noël. Nous n’y sommes pas encore, mais cela ne signifie pas que nous ne pouvons pas y arriver.”

Share Button
Previous Article
Next Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *